Douches froides : un hymne à Johan Libéreau

Douches froides Antony Cordier Johan Libéreau
31 décembre 2015 - 3:54:31
1428 vue(s)

A 17 ans, Mickaël (Johan Libéreau) est capitaine de l'équipe de judo et prépare le bac. Tout irait bien si sa famille n'avait pas des problèmes d'argent chroniques. Et surtout s'il n'était pas étrangement tenté de partager sa petite amie, Vanessa (Salomé Stevenin), avec Clément (Pierre Perrier), nouvellement débarqué, dont le père est devenu le sponsor de l'équipe. Tel est le synopsis de "Douches froides" , le premier long métrage d'Antony Cordier, sorti en salles le 22 juin 2005 et actuellement diffusé sur Canal +.

La relation triangulaire qui lie Mickaël, Clément et Vanessa va osciller entre complicité torride (dont le symbole est cette scène de sexe à trois déjà légendaire, sur le tatami d'entraînement des garçons) et profonde amertume. Une symphonie des sentiments qu'explique le réalisateur, issu du milieu ouvrier : "il faut souffrir dans la vie, il faut en baver. Je voulais voir jusqu'où ça pouvait nous mener, cette logique du sacrifice, dans tous les domaines, et en particulier dans le domaine du coeur. Qu'est-ce qu'on a à sacrifier en amour ? Pourquoi ? Quel plaisir est-ce que ça peut procurer ?" Une logique du sacrifice qui contraint Mickaël à un régime draconien afin de respecter la limite de poids qu'impose sa catégorie de judoka. Et donne lieu à des scènes de pesée tout à fait délectables !

Extrait (attention vidéo pour public averti)

 

"Douches froides" est avant tout un hymne à Johan Libéreau, qui effectue là ses débuts d'acteur ; "c'est quelqu'un qui vient de la rue, comme on dit, ce n'est pas un comédien de profession : il a fait de la chaudronnerie, de la pâtisserie..." indique Antony Cordier. Mickaël, son personnage, est plus qu'au centre du film, et tout y est prétexte à le mettre à nu, souvent au propre, parfois au figuré.

 

Des permiers pas au cinéma qui ont semble-t-il séduit André Téchiné, puisque Johan Libéreau sera la vedette de son prochain film, "Les Témoins", qui sortira le 7 mars 2007 dans les salles. Il y interprètera le rôle de Manu, 20 ans, qui débarque chez sa soeur Julie (Julie Depardieu) à Paris sans travail. Au cours de ses virées nocturnes, il fera la connaissance d'Adrien, un médecin gay quinquagénaire (Michel Blanc), extraverti et cultivé, qui lui fera découvrir le style de vie de son milieu. Adrien lui présentera Mehdi (Sami Bouajila) et Sarah (Emmanuelle Béart), un couple récemment marié et heureux parents d'un petit bébé. L'arrivée de Manu à Paris et son intrusion dans la vie de Julie, Adrien, Mehdi et Sarah vont bouleverser le paysage relationnel comme un tremblement de terre. Sans le vouloir, sans le savoir, Manu révèlera le désir de chacun.

Bourré de sex appeal, ce garçon est un véritable rouleau compresseur... Sera-t-il condamné à des rôles qui reposent uniquement sur cette caractéristique ? Moi, je signe tout de suite !

 

Prochaines diffusions de "Douches froides" sur Canal Plus : le 12/08 à 2H10 et le 14/08 à 4H15



 

Commentaires